FAQ

3D ?
La 3D est l’abréviation de trois dimensions. Un objet ou un espace 3D possède une longueur, une hauteur, et une profondeur (x,y,z sont les trois axes qui forment le repère orthonormé de la géométrie dans l’espace). Le principe de la 3D est de reprendre ces 3 coordonnées et de permettre la visualisation d’un objet, d’un bâtiment ou d’un personnage. La 3D est de plus en plus utilisée au sein des projets de communication. En effet, elle permet de donner vie à de nombreux concepts avant même qu’ils ne soient aboutis.
Qu'appelle-t-on une image 3D ?
On appelle une image 3D toute représentation graphique d’un élément existant ou non.
La génération d’images 3D peut-être appliquée à tout corps de métiers : industrie, santé, immobilier, architecture, musée et centre culturels… l’image ne serait pas intéressante si elle n’était pas immédiatement reliée à votre domaine d’activité.
Quels sont les avantages de la 3D photoréaliste ?
La vue 3D photo-réaliste offre comme  avantage d’obtenir une approche visuelle très réaliste de votre projet et des ses composants (volume, matière et lumière).
Qu'est ce qu'une vue isométrique ?
Une vue isométrique est une vue en perspective dans laquelle les trois dimensions sont représentées avec la même importance, la notion d’éloignement – l’échelle – n’étant pas prise en compte.
Très utilisée en pixel-art et dans les jeux vidéo, cette perspective reste parfaitement adaptée tant que la profondeur est faible.
Qu'est ce qu'une vue axonométrique ?
Dans un certain nombre de situations, et notamment en dessin technique, le dessin est la représentation d’objets réels. Le lecteur du dessin doit pouvoir se représenter la pièce en volume à partir de sa représentation sur papier, en deux dimensions. Se pose alors le problème du passage trois dimensions → deux dimensions, qui est notamment le domaine de la perspective.
Qu'est ce qu'une vue en perspective ?
Le terme « perspective » est utilisé dans le domaine de l’aménagement et de la construction pour évoquer la mise en perspective d’une vue du projet donnant l’illusion de la profondeur. Dans la plupart des cas, le concepteur qui réalise des perspectives cherche à retranscrire le futur aménagement tel qu’il sera après sa réalisation. Aussi, il s’appliquera à rendre la plus juste et la plus fidèle possible l’échelle du site, les dimensions des éléments
(bâtiment, végétation, mobilier, etc) ainsi que les matériaux utilisés.

Les perspectives sont des documents demandés comme rendus de concours ou d’appels d’offres. Elles permettent en effet une représentation du projet dans l’espace et sont également adaptés pour communiquer avec les clients.

Qu'est ce qu'un rendu volumétrique ?
Le rendu volumétrique (clay render / rendu maquette blanche) est un rendu dépourvu de texture, tous les objets de la scène 3D sont rendus avec une texture unie simple, un éclairage diffus, le plus généralement d’aspect blanc (comme les maquettes architecturales). Ce type de rendu est généralement proposé au client pour la validation des volumes d’un projet. Elle peut également faire l’objet d’une étude plus poussée lors d’un avant projet ( rendu de zone détaillé, simulation d’éclairage, simulation d’ensoleillement etc..). Ce type de rendu est très intéressant car il permet de se focaliser sur les aspects d’un volume sans avoir d’élément parasite tel qu’une matière de couleur vive ou d’aspect brillant venant troubler la perception de l’image.

Quels sont les avantages ?

  • Vérifier les volumes et la géométrie des objets.
  • Vérifier les proportions des éléments, respect des échelles, distances, dimensions.
  • Mise en espace des objets, agencement, organisation.
  • Possibilité de corriger un ensemble complexe d’éléments sans recommencer le travail depuis le début.
  • Aide quant au choix des matériaux par des tests de mise en texture.
  • Permet de modéliser des détails techniques (emmarchements, mobiliers, etc).
  • Permet au concepteur de conforter ou non ses choix d’aménagements précédemment cités pour les valider ou les modifier.
Qu'est ce que le full 3D ?
Le full 3D est une technique reconstituant une image entièrement en 3D de haute qualité de par l’uniformité de ses composantes. Les proportions sont respectées, l’ambiance reste fidèle d’une vue à l’autre : ce qui caractérise le full 3D est l’harmonie existante dans l’intégration des éléments. L’image en full 3D est réalisée en modélisant l’environnement sur la scène : mouvements de la caméra en vue d’un film, perspectives de l’image, vue aérienne…
L’idée est d’immobiliser l’image à un instant donné sous différents angles de vue. Cet outil 3D restitue l’environnement de manière intégrale. L’infographiste agence les éléments dans la scène, de sorte à reproduire une maquette 3D réaliste, travaille l’éclairage, et place ensuite les éléments animés. Le full 3D permet une interaction beaucoup plus forte des éléments, ainsi qu’une meilleure homogénéité de l’image : le projet prend une dimension pédagogique.
Qu'est ce que la 3D interactive ?
La 3D interactive réunit les outils de présentation tels que la maquette virtuelle, le diaporama interactif, la vue subjective en Quicktime VR.
Le spectateur est actif : il voit à travers les yeux d’un observateur positionné à un endroit stratégique de la scène 3D.
A l’aide des flèches du clavier, il dirige son regard et peut aussi bien cliquer sur l’écran, afin de se placer à l’endroit désiré.
Ce média convient parfaitement à la présentation de votre projet immobilier : un appartement virtuel, des objets pouvant être tournés sur eux-même afin de les observer sous tous les angles de l’intérieur ou de l’extérieur.
Le niveau d’interaction de la 3D interactive se situe entre celui de la 3D pré-calculée et celui de la 3D temps réel.
Qu'est ce que la 3D temps réel ?
La 3D temps réel offre un niveau d’interaction maximal, plus élevé que la 3D interactive et la 3D pré-calculée.
Les visuels crées ne sont pas encore d’une qualité photo réaliste ( cependant avec le moteur 3D temps réel dédié au jeux vidéo développé par Crytek, le Cryengine 3 s’en approche très près ), mais retranscrivent de manière fidèle des projets d’architecture, des flux de circulation, des ambiances et mettent en scène des personnages interactifs.
Qu'est ce qu'un moteur de rendu ?
Les moteurs de rendu 3D sont des logiciels qui calculent une ou plusieurs images 3D en y restituant non seulement la projection 3D mais surtout tous les effets d’éclairage (ombres, réflexions, etc.). C’est ce qu’on appelle le rendu. L’opération est assez complexe et dépend du type de moteur de rendu, c’est aussi une des étape du procédé de création graphique qui demande le plus de ressources matériel ( CPU + RAM ); pour simplifier, le moteur de rendu 3D va analyser tous les éléments de la scène concourant à la couleur et à l’intensité de chaque pixel de ce que voit la caméra dans la vue du programme de 3D. Pour rendre des images HD de grande qualité en un minimum de temps, certaines entreprises se servent de ferme de rendu (renderfarm) permettant de calculer sur plusieurs machines la même images. Pour les films d’animation 3D, chaque nœud de rendu (render node) calcule une image (frame). De nombreux moteur peuvent faire du rendu réseau tel que Maxwell Render ou Vray que nous utilisons.

Dans l’univers du 3D realtime ( jeau vidéo / architecture ) on retrouve ce type d’optimisation avec des moteur 3D temps réel qui s’appuient sur des accélérateurs graphiques tels que les Nvidia Quadro Plex. En effet pour le 3D temps réel c’est principalement la carte graphique qui est sollicitée.